Actions CFDT

Actions CFDT

Un syndicat c’est forcément visible et utile dans les entreprises, chacun peut s’en rendre compte, mais la CFDT vit aussi en dehors de l’entreprise, elle est un acteur important qui intervient pour participer à la vie de la société.

Nous souhaitons vous en livrer quelques exemples.

 

·       Le 1er est lié à la tragique actualité du moment avec la guerre en Ukraine.

A travers l’organisation des syndicats européens et internationaux (la CSI, Confédération Syndicale Internationale) dont elle est membre, la CFDT soutient les Ukrainiens et les militants syndicaux restés dans le pays. Cela passe notamment par un appel aux dons qui seront ensuite transmis aux deux syndicats Ukrainiens adhérents à la CSI (la FPU, la Fédérations des syndicats d’Ukraine et la KPVU, la Confédération des syndicats libres d’Ukraine).

On rappellera que la CFDT avait également agit en août 2021 en accompagnant des femmes et des hommes pourchassés par les Talibans en Afghanistan, elle avait ainsi contribué à l’exfiltration vers la France de militants syndicaux afghans condamnés à mort dans leur pays.

·       Second exemple, le Pacte de Pouvoir de Vivre où avec 60 acteurs de la société civile (associations, syndicats, structures de l’éducation populaire ou encore du monde mutualisme), la CFDT agit depuis 2 ans pour proposer un autre modèle de société.

Parmi les structures impliquées on peut citer Emmaüs France, la FAGE, la Fondation Abbé Pierre, France Nature Environnement, la Cimade, la Mutualité Française, les Francas, Oxfam ou encore le Secours Catholique et bien d’autres encore.

Le collectif a ainsi construit 90 propositions pour le pouvoir de vivre et d’agir autour notamment des thèmes de l’écologie, de la justice sociale et de la démocratie. L’objectif est de porter ces propositions aux décideurs politiques, alors que la décennie que nous vivons est décisive, car les dégâts seront pour certains irrémédiables si nous ne changeons pas le cours des choses maintenant.

·       Troisième exemple, la CFDT avec la Fondation Jean Jaurès a mis en place un comité d’experts (ils sont 12, on peut citer le philosophe Fréderic Worms, la sociologue Jeanna Lazurus, le psychiatre Serge Hafez ou encore le professeur d’éthique médicale Emmanuel HIRSCH) chargés d’alimenter les réflexions sur l’étude des impacts sociaux et psychiques de la crise sanitaire que nous traversons. Ils viennent déjà de publier deux notes fortes intéressantes, l’une intitulée « Temps de travail et temps au travail », l’autre « la Gouvernance de l’entreprise de demain sera partagée ».

·       Dernier exemple pour conclure lié cette fois-ci à l’actualité politique. La CFDT a adressé 40 questions aux candidates et candidats à l’élections présidentielle 2022 autour des sujets proches du travail, de la protection sociale, de l’environnement.

Parallèlement à cette initiative la CFDT a aussi auditionné le 10 mars dernier des candidats à l’élection présidentielle (ou leur représentants) afin qu’ils s’expriment sur les thèmes du dialogue social et le rôle du syndicalisme, du modèle social français, de l’économie et la transition écologique, du pouvoir d’achat et des conditions de travail et d’emploi et enfin de l’Europe, l’international et la régulation. Sans jamais prendre parti, sauf contre les partis d’extrême, le but de la démarche CFDT est d’alimenter le débat et de permettre à chacun de pouvoir voter en ayant connaissance des intentions des candidates et candidats à l’élection présidentielle. La seule consigne de la CFDT est d’inviter à se rendre aux urnes les 10 et 24 avril prochain.

On voit ainsi comment concrètement un syndicat comme la CFDT, agit comme corps intermédiaire, sur la société toute entière en partenariat, sans jamais renier en parallèle sa mission première qui est de défendre les salariés dans les entreprises et administrations.

 


Rechercher

Archives