COVID-19- Réunion Vendredi 15 mai

  • -

COVID-19- Réunion Vendredi 15 mai

Un mot pour commencer sur la configuration de la réunion qui a changé.

Nous voici aujourd’hui dans un groupe miroir composé des membres du CSE restreint (toujours 2 élus par syndicat) et de la Commission Santé Sécurité et Conditions de Travail du CSE dite CSSCT, (composée de 9 membres, 4 élus SUD, 3 élus CGC et 2 élus CFDT). 

Pour rappel l’intersyndicale SUD -SNECA/CGC avait décidé d’exclure en janvier 2019 la CFDT de cette commission du CSE (comme de toutes les autres d’ailleurs) et ce n’est qu’au début de cette année, suite au départ négocié d’un élu SUD qu’une ouverture a été faite à la CFDT, qui malgré tout ne retrouve pas dans cette commission son poids électoral.

Le groupe miroir va désormais se réunir toutes les semaines au moins jusqu’au 02 juin. Le CSE restreint se réunira lui tous les mardis également jusqu’au 02 juin. Cette organisation technocrate est un peu compliquée, on aurait sans doute pu faire plus simple. 

Mais nous revenons progressivement dans le monde d’avant.

Préalablement à cette réunion la CFDT avait comme elle le fait avant chaque réunion envoyé des questions et sujets que nous souhaitions voir traités aujourd’hui, au vu notamment du déconfinement. 4 sujets ont été écartés par la Direction et seront évoqués lors de la réunion de mardi prochain (celle du CSE restreint), il s’agit :

  • liste des points de vente ouverts avec le nombre de salariés présents,
  • organisation de la souplesse horaires dans les agences, comment est-elle utilisée? Quelles sont les consignes ? Qui peut en bénéficier ?
  • la Direction a-t-elle révisé sa stratégie pour 2020 en terme notamment d’embauches, de formation, d’objectifs, d’investissement immobilier….?
  • quel est le niveau des risques financiers à fin avril au niveau de la CR

 Il faudra attendre mardi pour échanger sur ces sujets.

Nous aurons appris au cours de la réunion de ce vendredi :

– Concernant les ouvertures des points de vente la Direction a rappelé que :

  • la CR recevait beaucoup de réclamations des clients se plaignant de voir leur agence fermée
  • la concurrence est moins prudente que nous, leurs bureaux étant davantage ouverts que les nôtres
  • des salarié après 60 jours de confinement aspirent aussi à revenir au travail pour recréer du lien social

– Selon la Direction le niveau d’activité dans les agences est plutôt modéré et les clients reviennent nous voir parce qu’ils ont aussi besoin de lien social

–  Le taux de présence au jeudi 14 mai était de 73,6 % pour la CR avec un taux de télétravail de 33,3%. Pour les DSA le taux de présence toujours au 14 mai était de 74,2% pour 27,8% de télétravailleurs

Par Secteur comme nous pouvions l’imaginer, la DSA Sèvre Maine et Bocage affiche le plus faible taux de télétravail à 13,8% alors qu’il est de 43,1% sur Mer et Sillon et de 41,7% sur Vendée Littoral et donc de 27,8% en moyenne pour le réseau.

Voici par métier dans le réseau le taux de salariés en télétravail en moyenne sur la dernière semaine de confinement et sur cette première semaine de déconfinement :

Moyenne semaine du

05/05 au 09/05

Moyenne semaine du

12/05 au 16/05

 
CCM 36% 23%
Conseiller Agri 30,30% 34,50%
Conseiller Pro 28,90% 38,90%
Conseiller GP 40,00% 8,00%
Conseiller Epargne 34,60% 28,80%
Conseiller Logement 39,40% 28,80%
DA-Adjoint 23,10% 13,70%
RCM 37,20% 30,80%
RPDV 29,50% 22,20%

 

– La Direction a rappelé concernant le télétravail qu’il devait s’exercer en priorité sur son activité et lorsque cela n’est pas possible il convient alors de réaliser des appels de courtoisie.

 

– Nous avons demandé que le port du masque devienne obligatoire pour nos clients dans les points de vente, dans le dossier de déconfinement il est seulement indiqué que les clients sont invités à le porter, ce qui n’est pas suffisant. La Direction a partagé la remarque.

Un salarié pourra donc refuser d’accompagner un client qui ne porterait pas un masque.

 

– Le sens de circulation mis en place sur les sites ne répond pas au protocole de déconfinement prévu par le Ministère du Travail qui parle d’un sens de circulation unique, ce qui n’est pas le cas sur les sites où des salariés sont amenés à se croiser. 

La Direction entend maintenir son schéma de circulation.

 

– Puis la Direction a souhaité échanger avec le Groupe Miroir sur la création d’un Guide des Règles de Vie dans cette période de déconfinement. 

Ce guide devrait recenser le mode de fonctionnement de la Caisse Régionale (sites et réseau) depuis le 11 mai, avec des conseils comme l’utilisation du masque par exemple. 

Pourquoi pas. 

Sauf que ce guide arrive un peu tard, il ne devrait pas être diffusé tout au mieux avant la fin de la semaine prochaine, voire le début de l’autre (le 25 mai), ce qui est bien loin, 15 jours après le processus de déconfinement. 

Dans un contexte où les règles pourraient évoluer à partir du 02 juin.

Ce guide aurait pu être plus utile s’il avait été et disponible dès le 11 mai.

Nous avons alors redit à la Direction que son choix de déconfiner l’entreprise dès le 11 mai était anticipé.

La CR a déconfiné trop tôt, dans l’urgence, rien ne l’y obligeait, pour exemple la CR d’Ile de France va déconfiner le 18 mai ou celle d’Aquitaine a déconfiné le 14 mai.

Alors on a échangé autour de ce guide, un peu, beaucoup, laissant alors de côté les préoccupations et attentes des salariés.

 

La Direction nous a informé que lors de la prochaine réunion du CSE restreint, planifiée au mardi 19 mai à 14h00, elle présenterait un dossier (validé lors du Comité de Direction de lundi dernier) qui apportera des inflexions aux orientations stratégiques de la CR telles qu’elles avait été présentées en fin d’année 2019, c’est-à-dire avant la crise sanitaire et économique que nous connaissons.

Des sujets comme la REC et les objectifs devraient notamment être abordés. 

 

Voilà pour l’essentiel des échanges, rendez-vous mardi 19 mai pour une nouvelle réunion du CSE restreint.

N’hésitez pas à nous faire part de votre expérience, comment s’est passée cette première semaine de reprise dans votre unité, dans votre agence ?

Nous avons toujours besoin de vos remontées.

Une toute dernière information

Après certification de ses comptes et attestation, dans un souci de transparence la CFDT nationale vient de rendre public son nombre d’adhérents à fin 2019 : malgré le contexte de 2019 (réforme des retraites) il progresse de 4 251, la CFDT, 1ère organisation syndicale en France compte désormais 625 525 adhérents. Merci aux adhérents CFDT de la CR de votre confiance.

JE ME SYNDIQUE A LA CFDT

 


Rechercher

Archives