COVID-19 – Réunion du CSE du Lundi 23 mars 2020

  • -

COVID-19 – Réunion du CSE du Lundi 23 mars 2020

Nouvelle réunion du CSE en mode restreint ce lundi 23 mars 2020 – Ce qu’il faut en retenir.

–       La Direction a confirmé les horaires dans les agences pour les collaborateurs (9h-12h30 et 13h30- 17h00).

–       Au niveau du Groupe, 67% des points de vente ont été ouverts et 62% des salariés du réseau étaient présents la semaine dernière.

–       La rotation dans les agences est en cours, elle peut se faire à la semaine voire à la journée ; cela a été fait en concertation avec les salariés. Nous avons rappelé qu’il ne s’agissait pas ici de répondre exclusivement aux attentes des salariés, mais que cette mesure avait surtout une visée sanitaire en évitant d’exposer les salariés, d’où une rotation hebdomadaire davantage protectrice.

–      La fréquentation dans les agences baisse et beaucoup d’opérations faites par les clients pourraient l’être via la Banque en Ligne. La Poste devrait poursuivre ses activités, ce qui pourrait permettre à la CR d’envoyer automatiquement par courrier les chéquiers et cartes bancaires des clients. La Direction est aussi attentive au versement des prestations sociales en début de mois, qui déclenchent toujours une forte demande de retraits de nos clients.

–      CATS devrait augmenter le nombre de connexions sécurisées (pour le télétravail) qui pourraient rapidement passer de 300 à 1000.

–      Au vu de la forte activité au niveau des pros, le service Crédits Agris Pros, va à compter de jeudi fonctionner en effectif complet ; le salariés seront répartis sur plusieurs lieux dans NOSICA. A noter la solidarité des Conseillers agris qui viennent en soutien des pros débordés de demandes.

–      La Direction de la Distribution continue à réfléchir sur le fonctionnement des BR en mode estival, l’étude se fait avec les DSA.

–      L’Assemblée Générale de la CR aura bien lieu, mais pas en mode physique, cela devrait permettre de dénouer l’intéressement dans le calendrier prévu.

–      A ce jour la Direction ne sait pas encore si les absences pour garde d’enfants, des personnes à risque et des cas de contact avec le virus auront ou non un impact sur la RTT et sur la REC et l’intéressement, la décision n’est pas encore prise.

–      Les congés déjà posés doivent être pris et ne peuvent être annulés, y compris pour des congés posés pendant une absence pour garde d’enfants ou autres motifs ; pour rappel, le fractionnement de ce type d’absence est possible et prévu par le législateur.

–     Parmi les personnes à risque figurent notamment les femmes enceintes à partir du 3ème trimestre ; le congé peut être possible pour les femmes enceintes avant le 3ème trimestre à la condition d’avoir une prescription médicale attestant de la difficulté du maintien dans l’activité dans le contexte du COVID-19

–      Nous avons à nouveau évoqué la situation des collègues de l’Informatique de Proximité (cf. mail du 20 mars), le nécessaire a été fait pour limiter les passages  dans ce service, s’assurer des règles de travail et de la forte activité.

–      La CR n’est pas encore en capacité de répondre sur l’application de la Loi d’urgence sanitaire qui assouplit la gestion des congés payés et RTT.

Nouvelle réunion du CSE restreint, mardi 24 mars à 11h00.

N’oubliez pas de nous remonter vos récits de cette crise.

Surtout, prenez bien soin de vous.

 

 

 

 

 

 


Rechercher

Archives