Chapitre 1 – Prologue –

  • -

Chapitre 1 – Prologue –

Bien sûr qu’elle est encore loin d’être achevée, mais l’année 2020 restera dans toutes nos mémoires jusqu’à la fin de nos jours, tant ce que nous avons vécu avec le Coronavirus est historiquement tragique, tellement irréel.

  • nous aurons appris à utiliser des mots et des expressions inhabituels ou inexistants :clusters, confinement, déconfinement, gestes barrières, pandémie, distanciation sociale, plage dynamique et à découvrir des personnalités inconnues du plus grand nombre devenues des icônes comme les professeurs Salomon ou Raoult.
  • le silence, libérateur et apaisant mais angoissant s’est abattu sur la Caisse Régionale. Le chantier CAMPUS à l’arrêt, idem à La Roche sur Yon, pas ou peu de circulation sur la route de Paris, le rond pont de l’Atlantique quasi désert, plus aucun avion dans le ciel, très peu de voitures sur les parkings, rien que le silence devenu une réelle aubaine pour les animaux.

  • l’on aura cessé de s’embrasser, de se serrer la main, de se toucher, ce qui n’est pas aisé au sein de la CR où l’on a la bise parfois facile ; de la distance voilà ce qu’il nous faut pour tous nous protéger.
  • la maison est devenue notre bureau, avec la percée du télétravail qui jusqu’alors ne concernait que 3% des salariés en France et aura vu 7 millions de salariés gouter souvent avec appétit cette pratique nouvelle du travail à domicile. A la CR aussi on aura pris goût à cette pratique.
  • Fait unique dans toute notre histoire, l’économie aura été sacrifiée pour éviter une hécatombe sanitaire.
  • finalement nous n’aurons parlé que de lui, la peur au ventre ! Dans les médias, dans nos conversations entre collègues ou amis, dans nos réunions avec l’employeur. Le virus COVID-19 a occupé toutes nos vies, familiales, amicales, professionnelles. Nous avons vécu avec lui.
  • la Caisse régionale aura aussi dû vivre avec et s’adapter à cette situation inédite dans un contexte où l’Etat a considéré les banques comme des OVI, des opérateurs d’importance vitale. Il nous fallait répondre présent.

Alors de la Saint Thomas à la Saint Augustin, la CFDT vous donne rendez-vous chaque vendredi de cet été pour revenir sur les 8 semaines de confinement et celles qui ont suivi en plusieurs épisodes.

La CFDT vous proposera en toute objectivité de revenir sur ces longues semaines avec les enseignements que nous pouvons en tirer, avec aussi, de-ci-de-là quelques infos et anecdotes que nous n’avons pas pu dire par ailleurs.

C’est promis on va tout vous dire sur notre vision de cette époque vécue.

Nous vous donnons rendez-vous pour cela à la semaine prochaine, vendredi 10 juillet. D’ici là prenez toujours bien soin de vous.

 


Rechercher

Abonnez-vous à notre newsletter

En cochant la case ci-dessus, vous acceptez de recevoir les newsletters du site cfdt-ca-crav.fr.

Archives